ENTREPRISES COACHING

Le coaching, une démarche rapide qui permet de

transformer les problèmes en opportunités et solutions !


C’est vous accorder un moment pour vous dégager de l’opérationnel pour réfléchir à court, moyen et long terme face à une situation qui :

  • « vous pose problème »
  • ou pour « atteindre un objectif » que vous souhaitez réaliser.

Dans un coaching, il y a toujours un désir de changement par rapport à une situation donnée.

Il peut concerner une personne ou une équipe.

L’intervention du coach, grâce à des outils et techniques dédiés, va vous permettre de prendre en compte le problème différemment et de trouver des réponses concrètes et efficaces pour dépasser la difficulté du moment. Au-delà de cela, la méthodologie employée par le coach est telle qu’elle conduit le coaché sur le chemin de l’autonomie et de la responsabilisation. Ainsi, les acquis sont transposables dans d’autres situations.

Il vise à révéler et mettre en valeur les potentiels, les compétences de chacun afin de les mobiliser dans le cadre d’objectifs professionnels.

Pour ce faire, le processus de coaching va permettre à un individu de passer d’un espace problème à un espace solution. Cette démarche dynamique conduit à l’autonomisation du coaché puisque ce dernier va accéder à un processus, va l’intégrer, l’utiliser pour atteindre un objectif tout en s’améliorant et en devenant plus efficace. Ce dernier va prendre conscience de ses ressources, de ses potentialités pour dépasser ses blocages, modifier ses croyances ou ses représentations inappropriées.

Le coaching est une démarche pragmatique, orientée solutions grâce à une boite à outil interventionniste.

 

Une démarche gagnant-gagnant

pour le salarié et l’organisation !


Pour le coaché ou l’équipe : devenir plus autonome et responsable (mobilisation de son potentiel et de ses ressources) face à ses problématiques (au plan rationnel et affectif) grâce à un accompagnement par le coach dans une dynamique orientée solution (recherche et la compréhension de son mode de fonctionnement, l’identification de ses ressources, leur installation) ;

Pour l’organisation : partie intégrante du « système », le coaché enrichit de références internes a un effet d’entraînement positif du fait de son évolution et de son ouverture à d’autres façons de voir les choses (il ne voit plus seulement « en noir ou blanc », il sait qu’elles peuvent être de toutes les couleurs).

 

Voici quelques opportunités et essais à transformer !


  • accompagner ou vivre un changement : prise de poste, nouvelles fonctions
  • prendre du recul, avoir une vision plus claire d’une situation complexe
  • arriver à faire des choix
  • identifier, hiérarchiser ses priorités, mieux gérer son temps
  • faire face à un problème de motivation
  • optimiser ses performances
  • gérer une situation conflictuelle
  • créer une synergie d’équipe
  • se positionner comme cadre
  • gérer son stress en situation difficile (examen, oral….)
  • reprendre pied dans une situation où l’on se sent dépassé
  • améliorer une relation, au sein d’une équipe, avec un responsable…
  • acquérir une meilleure confiance en soi
  • améliorer sa pratique quotidienne de management
  • apprendre à déléguer
  • concrétiser une envie de changement
  • préparer une réunion, un entretien, une négociation
  • préparer son départ d’un poste, d’une organisation, de la vie professionnelle…

 

En chemin vers l’accès à ses potentiels et la confiance en soi !


Le coach n’est pas là pour « faire à la place de », il n’est pas là pour donner ses solutions. Il a pour rôle d’être au service du coaché et veille à le mettre sur le chemin de ses propres solutions par des outils qui vont renforcer sa confiance en lui, conforter ou installer ses ressources. Le coach examine avec le coaché son fonctionnement en lui laissant la priorité des observations, des évaluations tout en lui donnant son éclairage. Le coach « responsabilise tout en accompagnant », il est dans une posture d’écoute active et bienveillant, de respect, il veille au rythme et au cheminement du coaché. Ainsi, dans une gestion responsabilisante et mobilisatrice, le coach sait poser les bonnes questions au bon moment et intervient quasi-exclusivement par le jeu des questions en ayant en tête leur objectif, leur finalité. Le coach sait être solidaire du coaché dans le processus engagé, il lui apporte des outils, des leviers tout en l’encourageant et en le valorisant.